Vers une grande consultation populaire

Pourquoi une Assemblée Citoyenne ?

La question que nous devons nous poser : « Allons-nous encore et toujours rester sous-tutelle (particratie ? ?) ou enfin nous émanciper ».
Comment font les autres pays?

Inspirons-nous des expériences déjà réalisées ailleurs

Nous ne croyons pas que les politiciens parviendront effectivement à rendre notre pays plus efficace avec une véritable paix communautaire.

Après tout, les réformes de l'État ont toujours été des négociations politiques, où l'objectif est de sortir les choses du feu, avec des concessions, oui parfois littéralement monnayer. Ils suivent une logique de marché politique. Ces négociations sont des périodes de tensions au cours desquelles les politiciens participants ne veulent pas perdre la face.

Il est temps que les politiciens l'admettent et se tournent vers le peuple pour lui demander de trancher à leur place.

En Colombie-Britannique, en 2004, 160 personnes et un président ont participé à l'Assemblée des citoyens de la Colombie-Britannique pour discuter et publier des orientations sur la réforme électorale. Ces propositions ont été soumises au référendum . . . Idem en 2012 en Irlande, les politiciens l'ont déjà fait avec succès. Un conseil des citoyens a été tiré au sort pour examiner la constitution et la population a eu la possibilité de s'exprimer sur les propositions dans le cadre d'un référendum.

Il est intéressant qu'un tel conseil des citoyens s'intéresse à d'autres pays ayant des communautés linguistiques différentes, comme la Suisse et le Canada.
Qu'est-ce qui a précédé?

Historique

Demande au Sénat

Au printemps 2020, des mouvements citoyens demandent au Sénat d'organiser un conseil citoyen tiré au sort sur la démocratie et les institutions.

Conférence de presse

A l'été 2020, de nouveaux mouvements citoyens adhèrent et annoncent publiquement leur revendication à travers une conférence de presse.

Visite aux présidents de partis

A l’été 2020, les mouvements citoyens rencontrent plusieurs présidents de partis francophones pour présenter leurs revendications et leurs arguments.

L’accord de coalition fédéral

Dans son accord de coalition, le gouvernement fédéral promet de travailler à de nouvelles formes de participation.

Le gouvernement fédéral va élaborer une plateforme

Rewew Belgium exige une consultation populaire

Rewew Belgium soutient l'initiative du gouvernement fédéral, mais veut aller plus loin et souhaite que la population ait son mot à dire dans une consultation populaire.
Si nécessaire, ils organiseront eux-mêmes la consultation populaire avec leur propre plateforme en ligne.

Consultation populaire

Comment pouvons-nous agir